Tesla est en bonne santé financière

Contre toute attente, Tesla le constructeur de véhicules électriques a enregistré un résultat positif au premier trimestre. Un résultat surprenant en raison de la fermeture prolongée de l’usine de Californie en réponse au confinement et aux mesures de distanciation.

Des chiffres positifs pour Tesla

Le bénéfice net enregistré est de 16 millions de dollars pour ce premier trimestre. Un résultat qui se traduit également par un bénéfice par action de 2,18 dollars allant au-delà des prévisions des analystes qui s’attendaient à une perte.

Ce résultat positif s’explique par les livraisons de véhicule qui ont connu un bond de 33 %, entrainant une flambée du chiffre d’affaires qui est passé à 5,99 milliards, soit une augmentation de 32 %. Selon les analystes, la rentabilité de Tesla est gage d’un modèle économique qui consiste à minimiser les coûts et améliorer la production.

Au cours de ce trimestre, le constructeur a livré 88 496 voitures, soit une augmentation de 40 %. Un chiffre record généré par le tout nouveau produit : le VUS Mode Y qui a connu une accélération du rythme de production et qui est largement en avance sur les prévisions. Cette explosion place ainsi la firme à la deuxième place mondiale des constructeurs automobiles cotés en bourse.

Des objectifs ambitieux

Continuant dans la même lancée, le constructeur s’est fixé pour objectif de livrer 500 000 véhicules au cours de l’année. Un objectif qu’il compte bien atteindre malgré l’interruption des activités pendant deux mois.

Pour parvenir à cet objectif ambitieux, les usines de Shanghai et de Fremont sont à pied d’œuvre pour augmenter leurs productions, tandis qu’une autre usine est en cours d’installation en Allemagne. La firme envisage également installer une méga usine aux États unis.

La mise en place de ce projet se traduira par un investissement de plus d’un milliard de dollars et la création de 5000 emplois. Les véhicules électriques sont synonymes pour beaucoup de l’avenir de l’automobile, ce qui explique cette explosion des ventes de ces derniers mois. Ainsi le géant qui avait enregistré des pertes de 408 millions de dollars au cours de l’exercice de 2019 enregistre un pic de 275 % de ses actions en bourse.

Le constructeur de véhicules électriques pèse désormais 300 milliards de dollars sur la place boursière de New York. Un chiffre qui le place devant son principal concurrent japonais et qui lui ouvre la porte du Saint Graal financier : le S&P 500 ce prestigieux indice grâce auquel l’action de Tesla serait comprise dans la plupart des produits financiers qui subissent les fluctuations. À terme, les actions de Tesla devraient encore prendre de l’ampleur grâce à l’indice S&P 500.

No Responses

  1. Pingback: Tesla est en bonne santé financière 3 novembre 2020

Leave a Reply