Elon Musk estime qu'une Tesla avec 1000 km d’autonomie ne serait pas utile

Elon Musk estime qu’une Tesla avec 1000 km d’autonomie ne serait pas utile

Plusieurs années que les voitures électriques existent avec pour principal défaut la résistance dans leur autonomie. Le réseau de charge est très peu développé en France et à l’international. Il est donc extrêmement rare de rouler sans avoir adapté son trajet à une potentielle recharge. Le manque de stations destinées et le faible kilométrage des véhicules thermiques préoccupent tout particulièrement Tesla, grand pionnier du marché.

Elon Musk mise sur la vitesse et l’efficacité

Le patron de Tesla ne voit pas l’utilité d’un véhicule électrique doté de 1000 km d’autonomie. Pour lui, cela pourrait entraîner des risques conséquents en termes de confort sur la route. En effet, en misant sur une meilleure autonomie, la marque ferait le choix d’accroître le volume et le poids de sa batterie.

Cette situation gênerait inévitablement l’accélération, la maniabilité et l’efficacité du véhicule. Musk rappelle que 645 km d’autonomie ne suffiraient pas pour couvrir les besoins de la plupart des conducteurs des véhicules de la marque. Cependant, elle prévoit de faire une particularité avec son Roadster qui est attendu pour 2023. C’est un véhicule imposant qui embarquera une autonomie de 620 miles, soit plus de 1000 km. Ce choix a pour résultat l’équipement du bolide d’un imposant bloc de batterie de 200 kWh pour tenir la distance.

Elon Musk tient compte des packs batterie

Pour appuyer sa thèse, il révèle que la batterie des Tesla Model 3 Long Range pèse entre 530 kg. Ainsi, son autonomie est de 360 miles soit presque 580 km. Libérer plus de 1000 km d’autonomie sur un véhicule électrique de tourisme est bien possible. Toutefois, cela voudra dire avec la nouvelle technologie que plus d’une tonne de batteries sera absorbée. Le volume total du pack doit entre temps prendre en compte le transport de son propre poids. Puisque, quel que soit le niveau de charge des cellules, le poids du véhicule ne réduit pas au cours du trajet.

Compte tenu du prix actuel des packs batterie, vous remarquerez très vite qu’une Tesla dotée de 1000 km d’autonomie serait offerte à un tarif tout simplement démesuré. Aussi, avec un tel engin, vous ne pourrez compter que sur des performances d’accélération et de freinage médiocres. Sans oublier, en cas d’accident, la sécurité de l’ensemble du système.

Elon Musk explique aussi qu’il y a 1 an, un Model S doté de 600 miles, soit 965 km d’autonomie allait être lancé, mais cela ne serait pas bénéfique au produit. Puisqu’il revient de transporter la masse de batteries inutiles 99.9 % du temps. Ce qui rendrait la tenue de route et le rendement moins appropriés.

Leave a Reply