voiture et sony honda électrique

Honda et Sony s’unissent pour fabriquer une voiture électrique

L’avenir de l’automobile semble s’écrire à travers les véhicules électriques. Dans les usines de nombreux constructeurs, les premiers prototypes voient déjà le jour. Il y a quelque temps, les entreprises compatriotes Sony et Honda annoncent leur association par le biais d’une coentreprise pour s’aligner dans la course des constructeurs. Voici l’essentiel à retenir de leur collaboration.

Quels rôles pour chacun des associés ?

La coentreprise qui naîtra de l’association de Honda et de Sony se fixe pour principal objectif de fabriquer et de commercialiser sur le marché mondial des véhicules électriques à partir de 2025. Si aucune précision n’est encore donnée sur la marque de la voiture, Sony ou Honda, les spéculations vont bon train. Cependant, dans cette association, chaque entreprise joue un rôle en accord avec son expertise.

Honda 7e constructeur automobile mondial avec plus de 4 millions et demi de véhicules commercialisés en 2021, s’occupera surtout de la structure et de la carrosserie du modèle. Du châssis au confort en passant par la sécurité et la réglementation entre autres, le constructeur aura à charge tous les détails.

Quant au géant de l’électronique Sony, il apportera son expertise dans la conception des technologies qui desservent le monde automobile. De la communication aux réseaux en passant par les commodités et le multimédia entre autres, aucun aspect ne sera occulté. Plus loin encore, Sony assurera la conception d’une interface logicielle dédiée aux services de mobilité.

Sur quels modèles s’appuieront les deux entités automobiles ?

Aux derniers salons de présentation de véhicules électriques, Sony avait montré déjà 2 modèles de voiture, La berline Vision-S-01 et Le SUV Vision-S-02. Ces deux prototypes en sont à une étape avancée dans le cycle de fabrication. Beaucoup de spécialistes de l’automobile ne voient pas les deux associés Honda et Sony mettre de côté ces modèles pour en concevoir d’autres. Vraisemblablement, les deux entreprises ne devraient s’accorder que sur les détails pour finaliser la mise au point. L’autre aspect crucial sera également de définir l’ordre de commercialisation. Toujours est-il qu’il reste encore plus de 2 ans pour peaufiner les modèles et toutes les spécifications.

Quelles sont les caractéristiques attendues sur le véhicule électrique issu de cette association ?

Si l’on s’en tient aux modèles dévoilés par Sony, il s’agirait des véhicules électriques avec des caractéristiques intéressantes. Même s’il n’y a pas assez d’informations concernant la batterie, le moteur devrait délivrer une puissance de 400 KW et se doter de technologie évoluée d’aide à la conduite. Pour cela, le véhicule embarquerait des capteurs ultrasons, des lidars et aussi des caméras à vision améliorée. Ces accessoires auront pour vocation d’assurer une bonne prise en main et une conduite semi-autonome de niveau L2+ ou encore L3.

À l’intérieur, le véhicule devrait disposer de 7 écrans et aussi d’une connectivité 5G pour la lecture des contenus multimédia. Les amoureux de jeux vidéo pourront aussi piloter depuis leurs véhicules la PlayStation restée à domicile. Cependant, il n’y a pas encore d’informations fiables en ce qui concerne les fonctionnalités qui seront maintenues sur le modèle définitif. Les concepteurs peuvent aussi intégrer d’autres technologies pour renchérir la palette des fonctions. Même si le calendrier semble serré, le temps suffit pour que les deux géants subliment l’univers des automobiles électriques.

En définitive, l’association entre les entreprises japonaises Sony et Honda au profit des voitures électriques s’annonce des plus intéressantes. Rendez-vous en 2025 pour voir le premier joyau qui en naîtra.

Leave a Reply