PARTAGER

Une mauvaise nouvelle pour les usagers de véhicules thermiques. Non seulement le prix des carburants à la pompe a augmenté ces derniers jours, mais avec les nouvelles taxes annoncées par le gouvernement notamment sur le diesel, il va falloir à s’attendre à une flambée.

Dès 2022, le prix d’un litre de diesel coûtera au minimum 1 euro 49. Et 2022, c’est dans 5 ans. Autrement dit, c’est presque demain, surtout lorsqu’il s’agit d’investir dans un véhicule neuf. La même année, le litre de super sans plomb 95 vaudra lui 1 euro 48. A terme, le diesel devrait être plus cher que l’essence, c’est une volonté du gouvernement.

Cette estimation relève pour l’instant de la théorie car ces prix ont été calculés sans prendre en compte les fluctuations du prix du pétrole brut, qui ne peuvent être prédis à l’avance. Justement ces derniers jours, celui-ci remonte, revenant à un prix moyen sur les 12 derniers mois.

Le diesel à 1 euro 49 en 2022 ? C’est la conséquence de la hausse cumulée de l’Écotaxe, qui pèse sur les carburants fossiles, et de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques [TICPE, anciennement taxe intérieure de consommation sur les produits pétroliers, N.D.L.R.], laquelle va donc être augmentée de 2,6 centimes tous les ans pendant 4 ans.

Ainsi, en cinq ans, le diesel va ainsi augmenter de plus de 31 centimes, c’est inéluctable. Dans le même temps, l’essence va également augmenter mais de seulement 15 centimes. Le 1er janvier prochain, le litre de diesel va faire un bond de plus de 7 centimes, et on parle bien au litre ! Pour son cousin l’essence, ce sera un peu moins de 4 centimes d’augmentation.

Le litre de diesel à 1 euro comme on l’a connu en décembre 2015, c’est donc définitivement ré-vo-lu ! Oubliez aussi le litre à 1 euro 10.

Si vous n’êtes toujours pas convaincu par le passage au véhicule électrique, prenez une calculatrice en main, la plus basique suffira. Une façon aussi de prendre soin de votre portefeuille tout en prenant un peu plus soin de l’environnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît, entrez votre commentaire
S'il vous plaît, entrez votre nom