Tesla : son Autopilot peut être utilisé sur des voitures d’autres marques

Tesla est l’un des plus grands constructeurs de voitures électriques. Depuis plusieurs années, il s’est lancé dans la construction de véhicules autonomes grâce à son système Autopilot. À propos de celui-ci, Tesla a annoncé il y a quelques jours qu’il pourra être utilisé sur des voitures d’autres marques.

À propos de l’Autopilot Tesla

L’Autopilot Tesla est un système lancé en 2014 et qui permet une conduite semi-automatique. Il a d’abord été installé sur les Model S puis sur les Model X et 3 à partir de 2016. Depuis de 2019, l’Autopilot est installé sur toutes les voitures Tesla. Ce système est doté de plusieurs caractéristiques techniques à savoir :

  • 12 capteurs ultrasons avec une portée de 8 mètres,
  • 9 caméras avec une portée située entre 50 et 250 mètres,
  • un radar avant avec une portée de 160 mètres.

Notez que l’Autopilot Tesla est compatible avec l’option « capacité de conduite entièrement autonome ». C’est donc une technologie innovante que le constructeur américain se propose de mettre à la disposition des autres marques de voitures.

L’Autopilot Tesla mis à la disposition d’autres marques de voitures

L’Autopilot Tesla vient révolutionner le monde de l’automobile. En effet, même s’il ne permet pas encore de se passer totalement de la conduite humaine, il propose une certaine autonomie. On pourrait donc penser que Tesla allait garder cette technologie pour ses voitures uniquement, mais il n’en est apparemment rien. Elon Musk, le PDG de la société a fait une annonce plutôt surprenante.

Il a en effet publié à travers son compte Twitter, un message disant que Tesla était ouvert à la possibilité de partager son système Autopilot avec les autres constructeurs de voitures. Comme vous pouvez vous en douter, Tesla compte vendre la licence de sa technologie. Toujours dans son message, Elon Musk disait que le but n’était pas d’écraser la concurrence, mais plutôt de favoriser les énergies durables.

De prime abord, cette décision de Tesla paraît très intéressante. Cela permettra aux autres constructeurs d’avoir un accès plus rapide à ce système. Ainsi, les utilisateurs qui n’aiment la marque Tesla pourront toujours profiter de cette technologie, mais avec leur marque de voiture préférée. D’un autre côté, il pourrait s’agir d’une stratégie de Tesla pour dominer encore plus le marché des voitures autonomes. Il pourra ainsi maintenir une avance considérable sur ses concurrents.

Quelles que soient les motivations de Tesla, le fait que l’Autopilot puisse être utilisé par d’autres voitures réjouira certainement son monde. Les autres constructeurs automobiles ne seront plus obligés de perdre beaucoup de temps à développer leur propre technologie. Il en est de même pour les différents utilisateurs qui pourront tester ce système sur d’autres voitures que Tesla.

Leave a Reply