Audi présente son buggy électrique pour le Dakar 2022

Après l'annonce de son retrait en formule E dès fin 2021, Audi vise désormais les sommets du rallye raid. Dans la course avec les grands constructeurs déjà en liste, la marque aux anneaux mise sur des concepts automobiles innovants. Parmi eux, son buggy électrique annonce des caractéristiques épiques. Focus sur le premier modèle électrique Audi qui foulera les pistes du rallye Dakar en janvier 2022.

Une voiture de course garante de la philosophie innovante d’Audi

Sur le plan de la technologie automobile avancée, la marque Audi affiche un tableau fantastique. En effet, Audi est propriétaire de nombreux monstres automobiles qui occupent la première place mondiale. Cependant, la majorité de ces innovations se concentraient principalement sur des voitures de route et des modèles de formule E.

Cela dit, avant le Dakar, l'expérience rallye d'Audi s'appuyait essentiellement sur une transmission Quattro. Certes, le système Quattro a démontré des atouts impressionnants, mais son rendement global imposait de monter encore d'un palier. C'est dans ce sens que le buggy électrique se situe aujourd'hui. Sa conception intègre les composantes des futures transmissions électriques signées Audi. Avec le projet Dakar, les conditions extrêmes des étapes constituent l'espace de test idéal. Pour Audi, le Dakar 2022 sera l'occasion d'optimiser au mieux l'expérience des fans et des clients.

D'un autre côté, avec le buggy électrique Audi, les terres du Dakar vont découvrir leur premier prétendant électrique. Cet engagement s'aligne dans la philosophie innovante d'Audi qui se veut désormais révolutionnaire pour les voitures de route. Toutefois, seuls les résultats à venir du buggy électrique témoigneront des performances et de la créativité de l'équipe Audi Sport GmbH.

Les caractéristiques du buggy électrique d’Audi

Selon les responsables d'Audi, le premier prototype du Rallye Dakar est en cours de construction à Neubourg-sur-le-Danube (Allemagne) chez Audi Sport. Les ingénieurs y travaillent sans relâche, suivant un calendrier très serré pour tenir les délais prévus. En plus cela, il faut reconnaître que le désert présente des défis différents de ceux des villes. L'environnement sablonneux impose des sauts et des dérapages intenses sur de longues étapes. C'est d'ailleurs pourquoi l'ensemble des équipes Audi Sport s'attarde vraiment sur les derniers réglages des mécaniques électriques annoncées exceptionnelles.

Cela étant, sous une vue globale, le buggy électrique Audi affiche une composition intérieure stupéfiante. L'ingénierie du prototype se base sur l'expertise acquise avec les modèles du Mans, de la formule E et de l'e-tron Quattro. En détail, la structure interne incorpore le groupe motopropulseur électrique (MGU) de la voiture Formule E développée pour la saison 2021. Ici, tous les trois moteurs sont utilisés en association avec un MGU sur l'essieu arrière et un autre sur l'essieu avant.

Un troisième MGU sert de générateur pour charger la batterie haute tension pendant la conduite. L'énergie de charge de la batterie est fournie par le moteur TFSI à quatre cylindres du DTM. D'après les dirigeants d'Audi Sport, ce moteur est incroyablement efficace et à la pointe de la technologie en termes de poids et de consommation. Qu'à cela ne tienne, le monde entier pourra vivre le déploiement du buggy électrique à la fin du mois de juin. Ensuite, le public devra attendre la clôture des phases de test avant de savourer l'entrée en piste du buggy électrique d'Audi au rallye Dakar 2022.

 
 

Leave a Reply