Tesla bataille pour la vente directe dans 8 états, boutique et centre de service

Tesla bataille pour la vente directe dans 8 états

Avec l’approche des nouvelles élections qui permettront de renouveler l’ensemble des 435 sièges de la Chambre des représentants ainsi que 33 des 100 sièges du Sénat américain, Tesla intensifie ses efforts pour faire adopter de nouvelles lois afin de lui permettre une fois pour toutes de régler ce problème.

En effet, Tesla est toujours confrontée dans certains états américains à l’opposition des lobbies de concessionnaires automobiles qui empêchent à l’entreprise californienne de pouvoir effectuer de la vente directe.

Hormis le cas du Michigan auquel nous avions consacré un article en septembre dernier, Tesla bataille dans de nombreux autres états :

Utah : En 2015 à Salt Lake City, Tesla construit une concession pour près de 3 millions de dollars. Deux semaines avant son ouverture, le bureau du Procureur Général de l’Utah indique son opposition à la vente directe dans l’état. Tesla est contraint de réorganiser sa concession en une galerie et un centre de service.

Depuis, Tesla a pu obtenir l’autorisation de revendre ses véhicules d’occasion mais bataille toujours pour le droit à la vente directe de véhicules neufs, malgré une défaite à la Cour Suprême de l’Utah l’année dernière.

Nouveau Mexique : Tesla ne possède aucune installation dans cet état si ce n’est des Superchargeurs. Pour la première fois dans cet état, l’entreprise californienne tente sa chance mais il semblerait que l’avancée ne soit pas pour cette année en raison d’un calendrier trop serré.

Wisconsin : Comme le soulignent nos confrères d’Electrek, le projet de loi ne semble pas aller très loin et pour cause, Tesla est confrontée à une forte opposition des concessionnaires locaux de l’état.

Connecticut : L’un des états les plus fermés en raison du fort lobbying des concessionnaires puisque pour la quatrième année consécutive, Tesla essaye de faire adopter son projet de loi. L’état interdit aux constructeurs toute opération. Les clients Tesla du Connecticut, comme ceux du Texas, sont obligés de se rendre dans les états voisins pour prendre livraison de leur véhicule.

New York : Moins restrictif que les autres, l’état ne permet toutefois à Tesla de n’ouvrir que 5 concessions. Tesla souhaiterait toutefois augmenter ce plafond à 20 concessions. Alors que le projet de loi vient d’être présenté cette semaine, de nombreux concessionnaires locaux sont vent debout face à cette proposition et se préparent à le faire savoir.

Font également partie du lot, l’Oklahoma [cas similaire au Nouveau Mexique] et le Texas [cas similaire au Connecticut].

2018 sera sans aucun doute une année charnière pour Tesla qui malgré les améliorations de sa ligne de production du Model 3, creuse toujours ses pertes.

Leave a Reply